Recette secrète d’une boisson particulièrement tonique!

Posted By carole on Oct 24, 2017 | 0 comments


Je connais la recette d’une boisson qui confine à la potion magique, tellement elle fait du bien à l’organisme! C’est une recette secrète, mais parce que c’est vous, je la partage…

 

Elle est un peu compliquée, alors accrochez-vous (je plaisante :  il n’y a pas plus simple!) : dans un litre de vinaigre de cidre bio, faites macérer 5 gousses d’ail écrasées (l’ail qui a une peau rose ou violette est idéal). Mettez tout ça dans un récipient en verre qu’on peut fermer hermétiquement (surtout pas du métal) et laisser la magie opérer pendant au moins deux semaines dans un endroit sombre et frais. Et voilà! Le tonique est prêt à l’emploi.

 

En prévention, une cuillère à café après chaque repas est conseillée. Vous pouvez aussi l’intégrer à une vinaigrette ou à un bouillon. Il faudra cependant éviter de trop chauffer la mixture, sous peine d’en perdre les vertus.

 

Si après un mois, il vous en reste, vous pourrez sortir l’ail pressé du vinaigre : il aura rempli son office.

 

Les bénéfices de cette boisson sont divers et multiples :
 

  • elle booste le système immunitaire
  • elle soutient les pertes de poids : 2 à 4 cuillères à soupe après chaque repas.
  • elle combat les rhumes et la toux : mélanger 2 cuillères à soupe à un peu d’eau tiède et prendre  à jeun, 3 fois par jour. Continuer jusqu’à ce que les symptômes aient disparu.
  • elle lutte contre le stress et la fatigue : 2 cuillères à soupe mélangées à de l’eau tiède, trois fois par jour.
  • Hémorroïdes : une demi-tasse après chaque repas en cas de crise. Ensuite, une cuillère à café après chaque repas.
  • en cas de blessure externe avec gonflement, comme une entorse, par exemple, vous pouvez utiliser le mélange en compresse, en imbibant un tissu avant de le poser sur l’endroit douloureux.

 

Attention, s’il vous prenait l’envie d’ajouter du miel pour améliorer le goût,  l’association ail-miel peut déclencher des troubles digestifs.

 

gousses d'ail comme ingrédient d'une potion magique

 

Quelques infos sur les composants de cette boisson (infos qui ne sont pas indispensables à la réussite de cette recette, rassurez-vous…)  :

 

L’ail était déjà cultivé en Chine pour ses vertus culinaires et médicinales 3000 ans avant notre ère. Sa saveur, selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, est piquante et sa nature est tiède. Il agit principalement sur les méridiens de l’Estomac, de la Rate et du Poumon.

 

Les qualités de l’ail sont également reconnues de notre côté du globe : ce condiment est vermifuge, antiseptique, bactéricide, digestif, carminatif, cholagogue, diurétique, antigoutteux, expectorant, fortifiant, hypotenseur, hypocholestérolémiant et il lutte contre l’athérosclérose. Rien que ça!

 

Cet antibiotique naturel est indispensable en voyage : si vous passez vos vacances dans un pays exotique et que vous redoutiez la fameuse tourista, mangez une gousse d’ail avant chaque repas (il faut que l’ail soit coupé ou pressé pour que ses vertus thérapeutiques puissent s’exprimer) : votre estomac fera face à toutes les agressions!

 

Finalement, selon de récentes études japonaises, l’ail possède un effet antiallergique particulièrement puissant. En effet, les composants de l’ail diminuent la réponse immunitaire en cas d’exposition à un allergène quelconque.

 

Le vinaigre, lui, est de nature astringente et tiède. Il prévient la formation de calculs au niveau des reins et de la vessie. Il a une action légèrement hypotensive. Il peut être utile en cas de digestion ralentie ou d’indigestion chronique due à une déficience en sucs digestifs. Comme l’ail, il aide à maigrir et à lutter contre le cholestérol, est un grand tonique du système nerveux et du coeur, anti-fatigue et immuno-stimulant.
 
Poser un bol de vinaigre sur le radiateur de la chambre d’un malade est un excellent moyen d’exterminer les bactéries qui se baladent dans l’air.

 

Vous voyez bien qu’il s’agit d’une potion magique!  Quelques contre-indications tout de même : si vous souffrez de gastrites, de problèmes chroniques de tendinites ou tendino-musculaires, ou si vous présentez des symptômes de ménopause (transpiration nocturne, pommettes rouges, bouffées de chaleur), évitez ce tonique. Mais ne vous inquiétez pas, dans quelques jours sera postée une recette adaptée!

 
 
Prenez soin de vous!

 
 
 
Sources : “Ces aliments qui nous soignent”, Sionneau & Chapellet, Éd. Trédaniel, “Diététique énergétique & Médecine Chinoise”, Eyssalet – Guillaume – Mach-Chieu, Éd. Désiris.

 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*