Luttez contre les premiers signes de refroidissement!

Posted By carole on Sep 8, 2017 | 0 comments



 
 

Vous avez senti le changement de la qualité de l’énergie dans l’air? Il fait nuit un peu plus longtemps le matin, les rayons du soleil ne réchauffent plus autant, il pleut, et quand il ne pleut pas, l’air semble humide quand même… Chic! C’est l’automne!

 

La saison des belles couleurs, des balades dans la forêt, du bruit des feuilles qui craquent sous les pas, de la brume matinale qui transforme la campagne genevoise en un magnifique tableau japonais.

 

Peut-être sentez-vous tous ces changements dans votre corps également : nez bouché, gorge qui gratte, frissons… Ces symptômes sont le signe que votre organisme doit d’adapter à cette nouvelle période qui commence, qu’il doit s’acclimater. Ce ré-équilibrage interne peut être soutenu par quelques moyens faciles à mettre en oeuvre.

 

On sent souvent les prémices d’un coup de froid au niveau du ventre ou des intestins. C’est évident, quand on sait que plus de la moitié des cellules de défense de notre organisme est logée à cet endroit-là! S’en suivent ballonnements, douleurs, brûlures, diarrhées… Ensuite, c’est la nuque qui devient un peu raide, la tête un peu lourde. Les 4 membres sont douloureux, on craint le froid, on commence parfois à tousser un peu…

Écoutez-vous et dès que vous repérez ces signes, agissez sans tarder!
 

1. Le premier mot d’ordre, c’est « levez le pied »! Annulez tout ce que vous pouvez annuler, restez au chaud, profitez-en pour vous coucher plus tôt que d’habitude. Oui, ça tombe mal, c’est la rentrée et vous avez 12’000 choses à faire… Mais si vous aidez votre corps à passer ce cap, vous éviterez de traîner un refroidissement, ou pire, pendant plusieurs semaines, avec une fatigue intense à la clé!

 

2. Au tout début d’un refroidissement, essayez de transpirer un maximum, en prenant des bains chauds, en vous habillant de plusieurs couches, en dormant blotti contre une bouillotte. Si vous en avez la possibilité, faites une séance de sauna (mais couvrez-vous bien en sortant!). La maladie, à ce stade, fait partie du syndrome Vent-Froid, en Médecine chinoise. En transpirant, on élimine le Froid, considéré comme « énergie perverse », et on stoppe ainsi sa progression vers l’intérieur de l’organisme. La guérison pointe alors déjà le bout de son nez!

 

3. Boostez votre système immunitaire! Mangez léger (votre organisme est en train de se battre contre la maladie, n’allez pas l’embêter avec des histoires de digestion…), faites le plein de vitamines (fruits, soupes de légumes, jus…), buvez votre thé préféré agrémenté d’une petite cuillerée de miel. Le miel, c’est bon et c’est une arme formidable pour lutter contre les virus et autres microbes! Vous pouvez également ajouter des épices réchauffantes dans votre tisane, comme du gingembre, de la cannelle, des clous de girofle… Pour soulager les maux de tête, mettez une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes et pour les débuts de rhume, c’est de l’eucalyptus radiée qu’il vous faut. Personnellement, j’en prends une goutte dans une cuillère de miel jusqu’à quatre fois par jour mais on peut aussi utiliser cette huile essentielle en la frictionnant, pure au niveau des sinus ou diluée dans de l’huile végétale sur la poitrine. Attention, les huiles essentielles sont à manier avec précaution en ce qui concerne les enfants et les femmes enceintes!

 

4. Prenez rendez-vous pour un traitement des méridiens, soin qui sera complété par la pose de quelques ventouses, idéales pour chasser le Vent-Froid!

 
 
Prenez soin de vous!
 
 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*