Les Ventouses


Les ventouses en médecine chinoise

 

J’utilise très volontiers dans le cadre de mes traitements, quand c’est nécessaire ou indiqué, l’application de ventouses.

 

Il s’agit d’une technique beaucoup utilisée en médecine chinoise, mais qui est connue sur tous les continents. On l’utilisait déjà dans l’Egypte ancienne et la Grèce antique!

 

Il y a toutes sortes de ventouses : en verre, en bambou, en céramique, à valve, à pompe, en silicone, en corne…

 

Personnellement, mes préférées sont les ventouses en verre : le vide d’air se fait au moyen d’une flamme, la ventouse est ensuite rapidement posée sur la zone à traiter et l’aspiration, plus ou moins forte, se produit immédiatement. La suite du traitement dépend de la pathologie. Soit je laisse la ventouse en place durant une vingtaine de minutes, soit la ventouse est utilisée pour faire une sorte de massage : on appelle cela des ventouses migrantes, moyen très efficace pour lutter contre certaines douleurs dorsales, par exemple.

 

 

J’utilise également des ventouses en silicone, idéales pour traiter les tous-petits dès l’âge de trois ans (quoique je connais un ado de quatorze ans qui préfère toujours ces ventouses-là…). Elles ne font pas peur aux enfants (ni aux parents…) car il n’y a pas de flamme, elles sont petites, colorées et rigolotes, les enfants peuvent les manipuler avant le traitement pour se rassurer. Malgré leur aspect sympathique, elles sont redoutablement efficaces dans le traitement des problèmes des voies respiratoires.

 

 

Au niveau des indications, elles sont multiples. Les ventouses sont particulièrement efficaces pour traiter :

 

  • les refroidissements, toux, rhinites et autres bronchites.
  • les douleurs musculaires, articulaires, tendinites, sciatiques, courbatures.
  • les rhumatismes, oedèmes, entorses.
  • les maux de dos.
  • les affections dermatologiques comme l’acné, par exemple.
  • les adhérences liées à des cicatrices, même plusieurs années après la cicatrisation.
  • les ventouses renforcent le système immunitaire, elles peuvent donc être utilisées en prévention.

 

Il y a évidemment quelques contre-indications : les personnes immuno-déprimées, convalescentes, sous anti-coagulants, souffrant de fièvre élevée ou de blessures au niveau de la peau ne peuvent recevoir ce genre de soin. Idem pour les enfants de moins 3 ans ainsi que les femmes enceintes.


Point important : le patient ne ressent aucune douleur mais une sensation de traction, de succion, qui peut un peu étonner au début. Il arrive (parfois…) que certaines personnes trouvent cette sensation tellement relaxante qu’elles s’endorment sur la table de massage…

 

Il est également important de savoir que la pose de ventouses laisse des marques, sorte de disques rouges, parfois violacés. Ces traces sont absolument normales, elles sont le signe que le traitement était nécessaire et qu’il s’est montré efficace. Ce ne sont pas des hématomes, juste l’effet de la remise au mouvement du Qi et du Sang. Ces couleurs disparaissent après quelques jours, parfois une semaine. Je fournis volontiers des petits mots d’explication pour les profs de natation des enfants…

 

 

Si vous avez des questions ou besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à me contacter!